Origine de la poupée sexuelle

Les premières références à des poupées sexuelles sont d'origine maritime : les marins européens du XVII e siècle créaient à l'aide de vieux vêtements des poupées féminines à usage sexuel, qu'ils surnommaient « dame de voyage »

Le passage de la production artisanale à celle industrielle date de la fin des années 1930 et du début des années 1940. L'Allemagne et le Japon ont développé ces modèles pour leurs équipages sous-mariniers, confinés dans un environnement exclusivement masculin. Dotés de noms tels que « Sexy Dolly » ou « Little Betty », ces simulacres peuvent simuler le corps entier ou juste une partie pelvienne (rarement un visage) ayant un ou plusieurs orifices (vagin, anus ou bouche) pour permettre la pénétration.

sexy poupée
choisir silicone ou tpe

C'est cependant dans les années 1970 que cette production commence à se démocratiser. En 1977, la firme japonaise Orient Industry créé ainsi la poupée Hohoemi (« sourire » en japonais). Plutôt que « poupée gonflable » on parle désormais de love dolls, reals dolls ou encore ai dolls.

Les premières poupées gonflables étaient faites en vinyle, désormais ce type de matériau est réservé aux modèles bas de gamme. Le latex s'est substitué au vinyle, ce qui en interdit l'usage aux personnes allergiques au latex. Ces poupées gonflables sont habituellement plutôt laides et ne ressemblent que de loin au corps d'une femme, mais elles possèdent un vagin artificiel et beaucoup d'hommes utilisant ces poupées s'en contentent. Elles se présentent sous la forme d'un mannequin en matières plastique qu'on remplit d'air grâce à une petite valve.

Passer d'une poupée à un robot sexuel !

Harmony AI
Harmony AI, la première poupée robot sexuel capable de parler

 

Un reproche fait aux poupées sexuelles est leur passivité. De nombreux constructeurs ou observateurs pensent qu'à terme, il serait possible d'y remédier par la création de robots sexuels ayant forme d'humanoïdes (androïde et gynoïde)5 mais de nombreuses étapes sont encore nécessaires.

Certains constructeurs offrent des CD audios, mais la désynchronisation du rythme et du son désoriente la plupart des utilisateurs. Une des premières étapes envisagées est d'insérer des capteurs à l'intérieur de la poupée reliés par Wi-Fi à un ordinateur pour synchroniser les paroles à l'action. Le développement des combinaisons de cybersex depuis quelques années a permis l'incorporation sur les modèles masculins de membre à mouvement va-et-vient télécommandé.

L'incorporation de tissu intelligent à mémoire de formes est une autre piste. À plus long terme, l'avenir de ces projets dépendra des développements scientifiques et techniques dans les domaines de la robotique et de l'intelligence artificielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *